Une école nouvelle génération

L'école du 21e siècle

Une école tournée vers l'humain.

Ce que nous retenons des pédagogies alternatives

  • Des classes multiniveaux

  • Des classes au maximum de 20 élèves

  • L ’importance égale des activités physiques, artistiques, manuelles et intellectuelles

  • Pas de notes mais une évaluation des compétences individuelles

  • La coopération : aide, entraide, tutorat

  • L’organisation démocratique directe chaque fois que possible

  • L’équilibre individu-groupe

  • Du matériel didactique de qualité mais

    • qui ne conditionne pas la pratique pédagogique

    • qui reste abordable financièrement

  • Un environnement stimulant et enrichissant

  • Un temps de travail par cycle pour les matières de base (maths, lettres, langues)

  • Une liberté relative dans le choix des activités avec un mixte entre activités prescrites et activités optionnelles

  • Une pédagogie ancrée dans le monde réel

  • Une pédagogie de projet et active (investigation, découverte, conception)

  • Une pédagogie ancrée sur les dernières avancées de la recherche sur les disciplines enseignées mais aussi sur les disciplines liées à l’apprentissage et à la transmission.

  • Le bilinguisme

  • L’importance du rythme et des rites

  • Le ludique et le plaisir comme facteur motivationnel avec du matériel et des dispositifs pédagogiques ludo-éducatifs

  • Le bien-être comme finalité avec des activités de développement personnel

  • L’utilisation progressive des technologies (tablettes, ordinateurs, etc.) plus on monte dans les cycles scolaire en privilégiant nettement les activités sensori-motrices et créatives en cycle 1

  • Une utilisation des technologies centrée sur l’utilité pédagogique : un moyen et pas une fin.

Une école nouvelle génération

L'école du 21e siècle

École alternative ou innovante ?

 

En 1900, une rupture s’opère entre l’école traditionnelle et les pédagogies alternatives mais, depuis 1900, l’une comme l’autre n’ont pas su faire évoluer (ou trop peu) leur modèle.

Si les écoles différentes restent des alternatives, elles ne sont plus pour autant innovantes par rapport à la société du 21e siècle comme elles ont pu l'être en leur temps.

Après l'école de 1ère génération (traditionnelle) et l'école de 2nde génération (alternatives), il est temps de penser l'école de 3ème génération !

Recherche-Action Ecole Française Internationale de Marbella

 

TransMÉ-LAB a pour mission d'accompagner l'École Française Internationale de Marbella (efim) dans la mise en oeuvre de l'axe stratégique "RECHERCHE-ACTION". Notre laboratoire de recherche associatif servira de lien pour créer des partenariats avec des départements d’université ou des institutions.

En effet, l’éducation innovante de l’efim repose sur sa capacité à intégrer les innovations issues de la recherche et à en produire.

 

Il s‘agit donc de créer un lien fort entre éducation et recherche et, à travers ce lien gagnant-gagnant, de permettre à des départements universitaires d’expérimenter et d’étudier « in situ » dans une dialectique recherche-action. Nous offrons un terrain pour des expérimentations rigoureuses (la possibilité à des étudiants de réaliser des travaux en ayant un public et une situation) et nous profitons en retour des résultats de cette recherche que nous réinjectons dans l’action éducative.

Notre réflexion porte sur les caractéristiques que doit avoir l'école de 3ème génération, qui s'adresserait à un public français, espagnol et anglophone.

Il s'agit en particulier d'accompagner l'École Française  Internationale de Marbella pour identifier ce qui répondra le mieux aux besoins des utilisateurs directs : les élèves et leurs familles.

Plusieurs thématiques peuvent être abordées :

  • La finalité d'une école française

  • L'enseignement trilingue

  • Les nouvelles manières de travailler, d'apprendre et d'enseigner

  • Un environnement approprié

  • Les apprentissages

  • Les outils

  • Les technologies

  • Les choix pédagogiques

  • L'implication des parents

  • La collaboration et la coopération

  • Etc.

Le laboratoire ADEF d'Aix-Marseille (sciences de l'éducation) et le LIP/PC2S de Grenoble (psychologie positive et psychologie de la santé) ont déjà témoigné leur intérêt à collaborer. Nous sommes aussi en discussion avec le cabinet de neuropsychologie LearningBrain.