Les techniques Freinet

Célestin Baptistin Freinet (1896-1966) - Pédagogue français

Un environnement approprié pour que les enfants puissent vivre et apprendre.

Instituteur, célestin Freinet est mobilisé et gravement blessé pendant la guerre de 14-18. Gravement blessé et diminué physiquement, il éprouve la nécessité de mettre en place une pédagogie qui tienne compte de son état physique. 

Intéressé par l'idée d'une école émancipée, il s'inscrit dans le mouvement international d'éducation nouvelle (pédagogies actives) au même titre que Desmolins, Ferrière, Faure, Cousinet (France), Decroly (Belgique), Claparède (Suisse), Ferrer (Espagne), Dewey, Kilpatrick (USA), Korczak (Pologne), Neill (Écosse), Montessori (Italie), etc.

Contrairement à Maria Montessori, il se positionne politiquement (anticlérical et antifasciste, il critique Montessori pour l'ambiguïté de son attitude).

Il crée une pédagogie qui porte son nom et qui se perpétue de nos jours, notamment via le Mouvement de l'École moderne. 

L'approche Freinet a donné naissance à la "pédagogie institutionnelle" (qui s'est elle-même scindée en deux) et à une approche plutôt libertaire et autogestionnaire de l'éducation. De nos jours la pédagogie Freinet et la pédagogie institutionnelle se sont hybridées.

La particularité de la pédagogie Freinet est qu'elle est la seule pédagogie différente à s'est développée au sein de l'Éducation nationale.

Il s'est beaucoup inspiré de Dewey (concept "learning by doing").

Célestin Freinet

Crédit : Wikimedia

Commons