Pédagogies alternatives

ou à valeur ajoutée

CE QUI LES RÉUNIT 

  • La coopération entre les enfants (Freinet),

  • L'expression libre (Freinet),

  • L'individualisation des apprentissages (Montessori, Freinet)

  • Le tâtonnement expérimental (Freinet)

  • L’apprentissage par l’action (Freinet, Dewey)

  • L'autogestion (Freinet, École démocratique))

  • Des activités qui font sens et authentiques ; construire ses capacités à partir de I'existant et de I'observation du réel, être engagé dans des activités vraies (Montessori, Freinet)

  • Un environnement bienveillant et adapté (Montessori)

  • L'enfant est maitre de son propre développement (Montessori)

  • Les élèves sont libres de choisir leurs activités (Montessori, Freinet), en fonction matériel éducatif disposé le long des murs de la classe, en toute autonomie (Montessori), dans le cadre d’un programme établi (Freinet)

  • Les élèves sont totalement libres (École démocratique)

  • Prendre en compte les phases de développement (Steiner, Montessori)

  • L’importance des activités créatives et manuelles (Steiner)

Ce que nous retenons des pédagogies alternatives

  • Des classes multiniveaux

  • Des classes au maximum de 20 élèves

  • L ’importance égale des activités physiques, artistiques, manuelles et intellectuelles

  • Pas de notes mais une évaluation des compétences individuelles

  • La coopération : aide, entraide, tutorat

  • L’organisation démocratique directe chaque fois que possible

  • L’équilibre individu-groupe

  • Du matériel didactique de qualité mais

    • qui ne conditionne pas la pratique pédagogique

    • qui reste abordable financièrement

  • Un environnement stimulant et enrichissant

  • Un temps de travail par cycle pour les matières de base (maths, lettres, langues)

  • Une liberté relative dans le choix des activités avec un mixte entre activités prescrites et activités optionnelles

  • Une pédagogie ancrée dans le monde réel

  • Une pédagogie de projet et active (investigation, découverte, conception)

  • Une pédagogie ancrée sur les dernières avancées de la recherche sur les disciplines enseignées mais aussi sur les disciplines liées à l’apprentissage et à la transmission.

  • Le bilinguisme

  • L’importance du rythme et des rites

  • Le ludique et le plaisir comme facteur motivationnel avec du matériel et des dispositifs pédagogiques ludo-éducatifs

  • Le bien-être comme finalité avec des activités de développement personnel

  • L’utilisation progressive des technologies (tablettes, ordinateurs, etc.) plus on monte dans les cycles scolaire en privilégiant nettement les activités sensori-motrices et créatives en cycle 1

  • Une utilisation des technologies centrée sur l’utilité pédagogique : un moyen et pas une fin.